Forge et
Coutellerie
par Gérard HEUTTE Accueil
Index A..Z
Plan
A propos...
Contact
Liens
Bibliographie
Manifestations
Réalisations
Débutants
Pratique
Métallurgie
Atelier
Coutellerie
Forge
A vendre



Travail du cuir
Cette page présente les techniques de base pour travailler le cuir :
> Moulage
> Collage
> Couture
> Finition
Il est nécessaire de bien comprendre et assimiler ces techniques avant de commencer à faire des étuis. On pourra s'exercer sur des chutes de cuir.

Il est important d'avoir de bons outils. Voir la page consacrée aux outils spécifiques au travail du cuir montre ce qui est souhaitable...
Moulage du cuir
Le cuir tanné végétal possède la propriété d'être malléable lorsqu'il est mouillé et de garder sa forme en séchant.
Voici les différentes étapes pour réaliser un moulage :
> En premier lieu, protéger le modèle en l'enveloppant de plusieurs couches de film plastique transparent (utilisé pour la protection des aliments).
> Couper la pièce de cuir aux bonnes dimensions.
> Tremper le cuir dans l'eau tiède pour 30 ou 45 minutes. A la sortie du bain, le cuir doit être souple.
> Former le morceau de cuir autour du modèle. Bien appuyer dans les creux et les angles. Au besoin, utiliser une spatule à bout rond (pour ne pas marquer la surface du cuir).
> Fixer le cuir pour la phase de séchage. Si on utilise des pinces à ressort, il faudra intercaler des chutes de cuir pour éviter de marquer la surface extérieure ou visible du cuir. On pourra utiliser des poids (bouquins), de la mousse ou tout autre système qui empêchera le cuir de bouger sans le marquer.
> Attendre tranquillement le séchage en évitant la proximité des sources de chaleur. Durée : En général de l'ordre de 24 heures.
> Dégager la pièce de cuir. Elle doit garder (plus ou moins) la forme du support !


Immersion dans une gamelle d'eau.

Mise en place autour de la lame.

Le cuir après séchage.
Collage du cuir
Pour coller le cuir celui-ci doit être bien sec. On peut rayer la surface avec un abrasif à gros grain. Etaler la colle sur les deux surfaces en regard et attendre la durée de polymérisation préconisée pour la colle. Ensuite appuyer les surfaces l'une contre l'autre. Attention à bien viser : Dès qu'il y a contact, le collage est effectif ! Serrer fortement. On peut maintenir ce serrage (une nuit). Attention cependant à ne pas marquer la surface du cuir.
Préparation de la couture
C'est un point difficile, mais un peu de méthode permet d'avoir des résultats corrects :
> Couper les excédents de cuir pour avoir un bord bien net.
> Humidifier le cuir à l'endroit de la future couture avec Un chiffon humide passé à la surface du cuir.
> Avec la rainette;, marquer une rainure nette à quelques millimètres du bord.
> Avec la roue à molette, marquer l'emplacement des futurs points. Il faudra procéder avec douceur dans les courbes. Pas besoin d'appuyer très fort. Il s'agit juste de repérer les endroits où il faudra percer avec l'alêne.
> Percer avec l'alêne. Pour cela, on tiendra fermement l'alêne, le manche bien calé dans la paume. Il faudra percer bien orthogonal par rapport à la surface et en biais par rapport à la rainure (voir croquis ci-contre).
NB : Ce travail est bien plus facile si les différentes couches de cuir ont été collées ! Veiller positionner l'alêne avec toujours le même angle par rapport à la rainure. A défaut, la couture paraîtra biscornue, même si l'espacement des points est régulier.
Couture
> Couper la longueur de fil nécessaire (avec une marge).
> Passer le fil dans le chas de l'aiguille.
> Traverser le fil avec l'aiguille pour le bloquer dans le chas.
> Idem à l'autre extrémité du fil.
> Passer ce fil par un trou à l'extrémité de la couture. Eventuellement, faire un noeud pour fixer le fil.
> A chaque point, le fil passe deux fois par le trou.
> Serrer fortement le point en tirant sur les fils (pas l'aiguille).
> Le croquis ci-contre montre comment placer le fil dans les trous faits par l'alêne.
> Pour finir la couture, faire une couture en revenant en arrière sur quelques points en faisant un noeud caché pour chaque point.


Position des points.

Vue en coupe des points.
Finition
Bords
Les bords seront coupés nets. Il est préférable de casser les angles avec l'abat-carre. On pourra polir les bords (manuellement ou avec un backstand). Pour des raisons esthétiques, on pourra utiliser une teinture spéciale pour le bord. Sinon, le cirage peut suffire comme protection.
Surface
La surface du cuir (intérieur et extérieur) doit être protégée. L'enduire de cirage.